Energie et environnement

La majorité des différends investisseur-Etat (ISDS en anglais) touche le domaine de l’environnement. Les multinationales utilisent de plus en plus l’ISDS inclus dans les accords de commerce et d’investissement pour remettre en cause les politiques environnementales. Fin juin 2019, 41% des arbitrages effectués au CIRDI concernaient les domaines de l’énergie et des ressources naturelles.

Parmi les cas les plus connus :

• Lone Pine Resources (US) c. Canada : Lone Pine a contesté le moratoire sur la fracturation hydraulique, utilisé pour l’exploration des gaz de schistes, prononcé par le Québec. La province canadienne avait déclaré ce moratoire en 2011. Elle voulait en effet mener une étude sur l’impact environnemental de cette méthode d’extraction souvent accusée de déverser des substances chimiques et des gaz dans l’air et les nappes phréatiques. Litige en cours (ALENA invoqué).

• Bilcon (US) c. Canada : la multinationale états-unienne a contesté les exigences environnementales canadiennes affectant son projet d’ouverture d’une carrière de basalte et d’un terminal maritime en Nouvelle-Ecosse. En 2015, un tribunal d’arbitrage décide que la volonté du gouvernement faisait obstacle aux attentes de l’investisseur. Bilcon est donc sorti vainqueur et a reçu 7 millions de dollars US de compensation, plus les intérêts (ALENA invoqué).

• Vattenfall (Suède) c. Allemagne : la multinationale suédoise de l’énergie avait reçu en 2007 un permis temporaire pour la construction d’une centrale électrique à charbon près de la ville de Hambourg. Afin de protéger l’Elbe des eaux usées provenant de la centrale, des restrictions environnementales avaient été ajoutées avant l’autorisation finale de la construction. En conséquence, l’investisseur a initié un recours à l’arbitrage, affirmant que le projet n’était plus viable. Le litige a été finalement réglé à l’amiable en 2011. La ville de Hambourg a dû accepter d’abaisser les normes environnementales (ECT invoqué).

Photo : Kris Krug / CC BY-NC-ND 2.0

(mars 2020)

Washington Post | 28-avr-2016
A Dutch court found that Russia doesn’t have to pay $50 billion to Yukos shareholders. Here’s the big catch : international investment law is so complicated that Russia might have to pay anyway.
The Guardian | 27-avr-2016
US oil company wanted EU-US trade deal to give foreign investors the legal right to challenge government decision, documents show
Vanguardia | 22-avr-2016
Por cuenta de la globalización en el comercio, muchas cosas han cambiado en los trámites del país y buen número de entidades estatales no se ha percatado de ello.
New York Times | 21-avr-2016
In a major victory for the Russian government, a Dutch court overturned an award of more than $50 billion to former shareholders of the defunct oil company Yukos.
Sputnik | 21-avr-2016
Un tribunal de la Haye a reconnu que la Cour d’arbitrage de La Haye, qui a condamné la Russie à verser 50 milliards de dollars aux anciens actionnaires de la compagnie Ioukos, n’avait pas les compétences nécessaires à ces fins.
The Ecologist | 15-avr-2016
The latest country to be hooked under ’free trade’ agreements is Colombia sued for tens of billions of dollars for valuing its national parks and the high-altitude Andean wetlands that provide 70% of the nation’s water above the profits of foreign corporations.
Financial Post | 15-avr-2016
Crystallex International Corp. completed the easy part : It won an arbitration award against Venezuela worth nearly US$1.4 billion. Now comes the hard part : actually collecting that money.
Rebelión | 14-avr-2016
On 24 July 2015, Costa Rica requested the termination of the arbitral proceedings that the Canadian Mining company, Infinito Gold filed with the Centre for the Settlement of Disputes between Foreign Investors and States.
Reporterre | 14-avr-2016
Threats against environmental directives, legal arbitration against States, the growth of trade generating CO2… while discussions between the United States and the European Union continue, the author of this article demonstrates that this treaty is incompatible with the Paris Agreement on Climate.
Moscow Times | 14-avr-2016
Russian space agency Roscosmos has won a court action in France concerning $700 million in payments owed to the company, which were seized by French authorities.

0 | ... | 1330 | 1340 | 1350 | 1360 | 1370 | 1380 | 1390 | 1400 | 1410 | ... | 1590