litiges investisseurs-état

Le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États (RDIE) désigne une modalité d’arbitrage des conflits émergeant dans le cadre d’accords d’investissement internationaux selon laquelle les entreprises de l’une des parties sont autorisées à poursuivre en justice le gouvernement de l’autre partie. Ceci signifie qu’elles peuvent porter plainte et réclamer des dommages et intérêts. De nombreux traités d’investissement bilatéraux et chapitres sur l’investissement d’ALE incluent des dispositions autorisant ce mécanisme si les bénéfices escomptés par l’investisseur ont été négativement affectés par une mesure prise par le pays hôte, telle que le changement d’une politique publique. Le différend est généralement arbitré non pas par un tribunal public, mais par une cour privée. Ces affaires sont généralement traitées par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Banque mondiale), la Chambre de commerce internationale, la Commission des Nations Unies sur le droit commercial ou la Cour internationale de justice.

Le RDIE est un sujet qui suscite à l’heure actuelle un vif intérêt car il cristallise une forte opposition de la part de citoyens préoccupés par les négociations du TTIP entre l’UE et les États-Unis, les discussions sur l’Accord de partenariat transpacifique et l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’UE.

Cooperativa | 18-aoû-2021
ADP y Vinci recurrieron al CIADI para resolver su disputa con Chile sobre la disminución del tráfico aéreo y de las actividades comerciales, así como el perjuicio que les habrían causado las restricciones sanitarias, producto del Covid-19.
IA Reporter | 17-aoû-2021
Two French airport companies, Aeroports de Paris (ADP) and Vinci Airports, have initiated treaty-based arbitration proceedings against Chile, invoking the Chile-France bilateral investment treaty (BIT).
The Reporter | 15-aoû-2021
The Hague based Permanent Court of Arbitration (PCA) passed its final judgment on Friday rejecting the Israel based mining company’s, Israel Chemical Limited (ICL) compensation claims filed against the government of Ethiopia.
Globe Newswire | 15-aoû-2021
Winshear Gold Corp. has filed a case at ICSID against Tanzania for the expropriation of the company’s retention licenses, claiming the country has breached its obligations under the Tanzania-Canada BIT.
Dawn | 13-aoû-2021
Terminating 23 BITs is an important step for Pakistan, but if relationships with the WTO, the IMF and the World Bank remain, economic efficiency will continue to be prioritised over social justice and the rights of citizens.
Bloomberg | 13-aoû-2021
Draft law, regulator pose risks to Discovery’s unit in Poland but Polish watchdog says treaty exempts broadcast investments.
Bloomberg | 12-aoû-2021
Shell didn’t say in its statement if it will withdraw the related arbitration claim.
Les Echos | 12-aoû-2021
Shell n’a pas indiqué dans sa déclaration si elle retirerait sa procédure d’arbitrage liée à cette affaire.
AFTINET | 11-aoû-2021
Pakistan decided to review the entire BIT situation in 2013, and to develop a new model BIT.
TNI | 11-aoû-2021
To end neoliberalism and defend energy resources, Mexico must step up and avoid at all costs the inclusion of supranational arbitration mechanisms in a renegotiated FTA with the European Union.

0 | ... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | ... | 4300