Energie et environnement

La majorité des différends investisseur-Etat (ISDS en anglais) touche le domaine de l’environnement. Les multinationales utilisent de plus en plus l’ISDS inclus dans les accords de commerce et d’investissement pour remettre en cause les politiques environnementales. Fin juin 2019, 41% des arbitrages effectués au CIRDI concernaient les domaines de l’énergie et des ressources naturelles.

Parmi les cas les plus connus :

• Lone Pine Resources (US) c. Canada : Lone Pine a contesté le moratoire sur la fracturation hydraulique, utilisé pour l’exploration des gaz de schistes, prononcé par le Québec. La province canadienne avait déclaré ce moratoire en 2011. Elle voulait en effet mener une étude sur l’impact environnemental de cette méthode d’extraction souvent accusée de déverser des substances chimiques et des gaz dans l’air et les nappes phréatiques. Litige en cours (ALENA invoqué).

• Bilcon (US) c. Canada : la multinationale états-unienne a contesté les exigences environnementales canadiennes affectant son projet d’ouverture d’une carrière de basalte et d’un terminal maritime en Nouvelle-Ecosse. En 2015, un tribunal d’arbitrage décide que la volonté du gouvernement faisait obstacle aux attentes de l’investisseur. Bilcon est donc sorti vainqueur et a reçu 7 millions de dollars US de compensation, plus les intérêts (ALENA invoqué).

• Vattenfall (Suède) c. Allemagne : la multinationale suédoise de l’énergie avait reçu en 2007 un permis temporaire pour la construction d’une centrale électrique à charbon près de la ville de Hambourg. Afin de protéger l’Elbe des eaux usées provenant de la centrale, des restrictions environnementales avaient été ajoutées avant l’autorisation finale de la construction. En conséquence, l’investisseur a initié un recours à l’arbitrage, affirmant que le projet n’était plus viable. Le litige a été finalement réglé à l’amiable en 2011. La ville de Hambourg a dû accepter d’abaisser les normes environnementales (ECT invoqué).

Photo : Kris Krug / CC BY-NC-ND 2.0

(mars 2020)

Climate Home News | 26-jan-2022
Campaigners say the UK and Switzerland are defending fossil fuel interests in Energy Charter Treaty modernisation talks to tempt firms to relocate their HQs.
Mint | 26-jan-2022
As part of the settlement reached with the Indian government over the levy of back taxes, the company has withdrawn all cases that were brought to collect the tax refund ordered by an international arbitration tribunal.
IISD | 24-jan-2022
The fossil fuel industry is the most litigious industry in the ISDS system by number of cases, accounting for almost 20% of the total known ISDS cases across all sectors.
Ary News | 21-jan-2022
Pakistan and Tethyan Copper Company (TCC) have agreed over 50 percent shares, likely paving way for averting a multi-billion-dollar fine imposed on Pakistan.
CIAR Global | 20-jan-2022
Crystallex puede seguir luchando por los activos de Citgo, la empresa matriz de Petróleos de Venezuela (PDVSA), para ejecutar el laudo internacional.
AK Europa | 19-jan-2022
This policy brief outlines not only serious reasons for terminating the treaty but also various possible exit scenarios.
La Información | 18-jan-2022
Los servicios jurídicos del Estado contratacan encargando un informe pericial sobre la rentabilidad de las plantas energéticas en las que invirtió el demandante junto a FCC.
Friends of the Earth Europe | 17-jan-2022
A new example of how this secretive corporate court system is undermining climate and environmental policies of EU member states has been brought to light.
Capital Monitor | 17-jan-2022
Countries party to the Energy Charter Treaty are under yet more pressure to reform the agreement following the Cop26 climate summit, as they weigh the benefits of climate action against the likelihood of getting sued.
News Day FR | 17-jan-2022
Enagás a déposé un arbitrage contre le Pérou afin de rapporter à l’Espagne 160 millions de dollars de dividendes de ses filiales dans le pays.

0 | ... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ... | 1580